Lire une tablature

La tablature est un système de notation musicale qui permet de lire une partition de musique. Elle est très utilisée en guitare, car elle est simple et rapide à lire.

Elle est plus adaptée à l’usage de cet instrument que le solfège, qui demande plus de connaissances et est moins intuitif.

Une fois que vous saurez déchiffrer une tablature, vous pourrez apprendre n’importe quel morceau. La quasi totalité des chansons contenant de la guitare sont transcrites en tablatures, accessibles en quelques clics sur le web ange.

 

Fonctionnement

Une tablature est une sorte de graphique, avec en ordonnées les cordes de la guitare, et en abscisses le temps.

Par exemple, voici un extrait de la tablature du fameux morceau Come as you are de Nirvana:

a

 

blink Heu… oui, mais encore…

Commençons par le commencement: une tablature se lit comme un livre, de gauche à droite.

Tout à gauche du graphique figurent les lettre e, b, g, d, a et e:

e

Si vous vous souvenez, il s’agit ici des six cordes de la guitare en appellation anglo-saxonne.

La lettre « e » du haut représente la petite corde, et la lettre « e » du bas la grosse corde.

Sur chaque ligne figurent des numéros:

f

Ces numéros représentent les frettes à jouer.

Ainsi, ce numéro…

k

… signifie : « jouez la deuxième frette (2) de la sixième corde (e) ».

Ce numéro …

a - Copie

… signifie: « jouez la 2ème frette (2) de la 5ème corde (a) ».

Etc.

Le chiffre 0 signifie qu’il faut jouer la corde à vide, c’est à dire sans poser de doigts sur les frettes.

La lettre X majuscule signifie qu’il ne faut pas jouer la corde (surtout utilisée pour les accords).

Enfin, lorsque les chiffres sont situés les uns en dessous des autres, cela signifie qu’il faut jouer les notes en même temps. C’est par exemple le cas quand on veut jouer un accord.

Ci-dessous, l’accord de DO majeur (C) transcrit en tablature:

i

Comme vous l’avez sûrement remarqué, la lettre X sur la 6ème corde nous indique qu’il ne faut pas la jouer. Et les chiffres 0 sur la 1ère et la 3ème corde nous indiquent qu’elles doivent être jouées à vide.

Il existe de nombreux autres symboles pour transcrire d’autres techniques plus avancées (les bends, hammer-ons, pull-offs, etc.). Même si elles ne sont pas de l’ordre de ce cours, voici tout de même leurs significations:

  • h (ou ^): hammer-on
  • s: slide
  • p: pull-off
  • t: tapping
  • b: bend
  • \/ (ou v ou ~): vibrato
  • X: étouffer le son de la corde
  • PM: palm mute
  • <>: harmonique
  • []: harmonique artificielle
  • n(n): harmonique tapée

 

Enfin, notez que les tablatures contiennent rarement des indications quant aux doigts de la main à utiliser. Idem pour la rythmique. Ce sera donc à vous de placer vos doigts comme bon vous semble, et de jouer le rythme comme vous le sentez siffle.

Les tablatures d’accords

Nous l’avons vu, il est tout à fait possible de représenter un accord en indiquant les notes à jouer les unes en dessous des autres.

Cette méthode est bien, mais il existe tout de même une alternative beaucoup plus simple.

En fait, le système de tablature que nous avons vu jusqu’à présent est surtout utilisé pour représenter des notes jouées les unes après les autres (par exemple, pour les solos, les arpèges ou les riffs de guitare, qui ne sont pas de l’ordre de ce tutoriel).

Mais pour représenter des notes jouées simultanément (comme pour les accords), il existe un autre type de tablature qui se contente uniquement d’écrire le nom de l’accord en écriture anglo-saxonne (vous comprenez maintenant pourquoi j’insistais tant sur son apprentissage? langue).

Les noms des accords sont souvent placés au dessus des paroles à chanter.

Prenons par exemple le morceau « Hard day’s night » des Beatles. Voici la tablature d’accord avec les paroles:

j

Ce genre de tablature est très pratique pour jouer le morceau tout en chantant. Les noms des accords sont situés au dessus des paroles aux moments où ils doivent être effectués.

Ainsi, au tout début de la tablature, nous voyons que nous commençons le morceau sur un accord de SOL majeur (G) et que nous devrons passer ensuite à l’accord de DO majeur (C) au moment de prononcer le mot « days », puis revenir sur l’accord de SOL majeur (G) au niveau du mot « night », etc.

Voilà, c’est aussi simple que cela.

Nul besoin d’aller plus loin pour les tablatures: vous connaissez l’essentiel pour pouvoir apprendre vos premiers morceaux smile.

 

 

Les amis, j’ai maintenant une très bonne nouvelle à vous annoncer:

vous avez terminé le tutoriel!!! BRAVO !!!

cheers-839865_640

Vous avez désormais toutes les armes en mains pour pouvoir continuer votre progression musicale.

Vous savez:

  • jouer les accords majeurs et mineurs,
  • jouer en rythmique,
  • lire une tablature.

 

Pour terminer ce tutoriel, je vous propose un chapitre annexe, facultatif, qui vous indiquera des pistes pour aller plus loin et continuer de progresser.

Allons-y!

Bravo! clin

 

<<< Précédent: jouer les accords en rythmique      Suivant: que faire ensuite? >>>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s